Les femmes sont comme des miroirs,
elles réfléchissent mais ne pensent pas.

Les femmes sont comme les auberges espagnoles qui ont beaucoup de portes et peu de fenêtres,
il est plus facile d'y pénétrer que d'y voir clair...

Je pense des femmes comme Vauban des citadelles :
toutes sont faites pour être prises,
toute la question est dans le nombre de jours de tranchées.

Les femmes sont comme les oranges,
les plus belles sont rarement les meilleures.

Les femmes sont comme la crème,
les plus fouettées sont les meilleures.
(pour Aurora)

Les femmes sont comme les buvards,
elles retiennent tout, parfaitement mais √† l’envers.

Les femmes sont comme les éléphants :
des êtres superbes mais que je ne voudrais pas chez moi.

Les femmes sont comme les raisins,
si on les croque avant qu'elles soient m√Ľres, on est certain d'√™tre malade.

Les femmes sont comme les faisans,
plus elles vieillissent et plus elles deviennent tendres.
(Il y a des femmes qui plus elles vieillissent et plus elles deviennent tendres. Il y a aussi les faisans. Paul-Jean TOULET)

Une femme est comme votre ombre,
courrez après, elle vous fuit;
fuyez-la, elle vous court après.
(dédicace spéciale à ZesteDeCitron)

La femme est comme la nèfle :
sit√īt m√Ľre, sit√īt sure.

Ma femme est comme une invention française :
c'est moi qui l'ai trouvée et ce sont les autres qui en profitent.

Les femmes c'est comme les photographies :
il y a un imbécile qui conserve précieusement le cliché,
pendant que les gens d'esprit se partagent les épreuves.

Chez les femmes, c'est comme chez les artichauts :
le coeur est sous les poils.

Les traductions, c'est comme les femmes :
quand elles sont fidèles, elles ne sont pas belles
et elles sont belles quand elles ne sont pas fidèles.

Les femmes sont comme les gongs :
elles doivent être frappées régulièrement.

Les femmes sont comme les omelettes,
elles ne sont jamais assez battues.

Les femmes sont comme les lois,
elles sont faites pour être violées.

Les femmes sont comme les c√ītelettes,
plus on les bat, plus elles sont tendres. Sacha GUITRY

Les grosses, c'est comme les mobylettes :
c'est rigolo à monter jusqu'à ce qu'un copain te voit dessus.

Les femmes sont comme le bois,
elles se travaillent avec les mains.

Géographie de la femme.
Les femmes sont comme les cinq continents.
Certaines femmes sont comme l'Afrique,
Vierges et inexplorées.
Certaines sont comme l'Amérique,
Ni vierges, ni explorées.
Certaines femmes sont comme l'Europe,
Ravagées mais pleines de charme.
Certaines femmes sont comme l'Asie,
Profondes et mystérieuses.

À force de me les faire,
je suis obligé de dire que les filles c'est comme les spaghettis,
plus on les chauffe, plus ça colle...

Les femmes d'aujourd'hui travaillent, picolent, conduisent comme des mecs
et après elles s'étonnent qu'on les encule. Patrick TIMSIT

Une dernière pour me faire pardonner...

Les femmes sont comme les étoiles, magnifiques, et les nuits sans elles n'ont plus rien de magique!

Ces citations ont été prises de ci de là sur le net...

Ode à la gent féminine