PARADOXE DU CROCODILE

§        Un crocodile s’empare d’un bĂ©bĂ© et propose Ă  la mère:

" si tu devines ce que je vais faire, je te rends le bĂ©bĂ©, sinon je le dĂ©vore. "

- Tu vas le dĂ©vorer, s’Ă©crie la mère.

 

§        Si le crocodile dĂ©vore le bĂ©bĂ©, la mère a bien devinĂ© et le crocodile doit rendre le bĂ©bĂ©!

§        Si le crocodile ne dĂ©vore pas le bĂ©bĂ©, la mère s’est trompĂ©e et le crocodile doit dĂ©vorer le bĂ©bĂ©!

 

§        Il est impossible de sortir de ce dilemme, car les prĂ©misses du raisonnement amènent Ă  une conclusion contradictoire logiquement dĂ©duite.

 

§        Lewis Carroll a proposĂ© une solution pragmatique:

§        Si le crocodile dĂ©vore le bĂ©bĂ©, la mère Ă  dit vrai et le crocodile manque Ă  sa parole.

§        S’il rend le bĂ©bĂ©, la mère s’est trompĂ©e et le crocodile manque Ă  sa parole.

§         De toute manière, l’animal manque Ă  sa parole. Puisqu’il n’a aucun espoir de satisfaire le sens de l’honneur, on ne peut douter qu’il agira en accord avec sa nature.

PARADOXE DU CROCODILE